Préserver notre « Ville Nature » avec la gestion différenciée

Composée à 50 % d’espaces verts, Élancourt est implantée dans un environnement privilégié. Depuis 2018, afin de préserver ce patrimoine naturel, notre Ville a entrepris la transition de son patrimoine fleuri et arboré en adoptant la gestion différenciée. L’objectif : recréer des îlots de nature adaptés au milieu urbain et favorisant le retour de la biodiversité.

REPENSER NOS ESPACES VERTS

La gestion différenciée permet de repenser notre rapport aux espaces verts en améliorant la cohabitation entre la nature et la ville. Il s’agit notamment d’entretenir les espaces selon leur usage et leur fréquentation. Tondre et tailler de façon uniforme, sans distinction, n’est pas utile, bien au contraire : c’est coûteux, chronophage et néfaste pour les écosystèmes. Par exemple, un espace avec peu de passage ne nécessite pas une fréquence de tonte et de taille importante. Ce mode de gestion permet de gagner un temps précieux qui est réinvesti dans d’autres actions telles que le bouturage.  

La gestion différenciée nous invite à changer le regard esthétique que l’on porte sur nos espaces verts en acceptant les herbes folles et les paysages « naturels » en ville. En laissant la nature s’exprimer là où c’est possible, le cycle de vie du végétal est préservé et notre nature en meilleure santé.

 

LA GESTION DIFFÉRENCIÉE, C’EST QUOI ?

Cette démarche pose la question de la cohabitation entre la nature et la ville et s’appuie sur plusieurs leviers : environnemental, économique et social.

Découvrez la gestion différenciée en vidéo avec Christian Nicol, Conseiller Municipal délégué au Développement durable et à la Transition énergétique.

SÉLECTIONNER LES VÉGÉTAUX

Le choix des essences d’arbres et d’arbustes adaptés à la vie urbaine est essentiel pour limiter ou éviter les nuisances, voire les travaux. Sélectionnés pour leurs caractéristiques naturelles, les arbres pourront se développer librement sans besoin d’élagage à cause d’une croissance incontrôlée (racines sortant des trottoirs, proximité du bâti, fruits jonchant le sol...). Depuis 2019, la Ville prend également soin de planter plus d'arbres qu'elle n'en coupe afin de lutter contre les îlots de chaleur en favorisant les espaces d'ombre, en particulier dans les zones minérales.

FLEURIR DURABLEMENT

Adepte du « zéro phyto » depuis 2015, notre Ville a développé des alternatives plus respectueuses de l’environnement pour son fleurissement. Afin de remplacer les insecticides, des insectes auxiliaires tels que les larves de coccinelles sont disséminées sur les 17 000 jeunes plants qui poursuivent leur croissance dans les serres communales. Les essences choisies sont peu gourmandes en eau et les plantations en pleine terre sont privilégiées afin de lutter contre l’asséchement des sols. Les déchets végétaux sont recyclés en paillage, ce qui empêche l’évaporation de l’eau et la prolifération de « mauvaises herbes ». Toujours pour économiser l’eau, notre équipe des Espaces Verts dispose de systèmes d’irrigation autonomes et économes (ajustables en temps de pluie comme de sécheresse) ainsi qu’un parc de machines électriques qui remplacera progressivement les outils thermiques.

 

LAISSONS LA NATURE S’EXPRIMER

Au-delà des économies de temps, d’argent et de ressources naturelles, on peut déjà constater les effets bénéfiques de cette gestion différenciée : le retour de certaines espèces a pu être observé comme les écureuils, les hérissons ou les mésanges, prédatrices des chenilles processionnaires. Bannir l’usage d’insecticide et d’herbicide polluant pour les sols et l’eau nous permet d’assainir notre cadre de vie et de profiter des espaces naturels en toute sécurité. Lors de vos balades, identifiez les zones de gestion différenciée à l’aide des panneaux indicateurs et observez la vie qui reprend ses droits !

DÉCROCHER UNE 4ème FLEUR AU CONCOURS DES VILLES FLEURIES

Depuis 2009, Élancourt est distinguée par 3 fleurs au concours des Villes et Villages fleuris. Le jury a déjà reconnu, « l’excellente qualité du fleurissement » de la Ville ainsi que « l’ensemble des actions liées à l’amélioration du cadre de vie » des Élancourtois et « des actions en matière de développement durable ».

Afin d’obtenir une 4ème fleur, notre commune, à travers ses jardiniers municipaux, mise sur une politique de fleurissement durable, responsable et ambitieuse. Cela passe par des plantations respectueuses de l’environnement, des créations qualitatives ainsi que des techniques innovantes : des critères conformes à la gestion différenciée, qui font désormais partis de la grille d’évaluation du concours des Villes et Villages fleuris !